mercredi 16 octobre 2019

court-métrage documentaire

La réalisatrice Ségolène Point s’est intéressée au sort des soldats Français durant la guerre de 14-18. Elle nous dresse des portraits d’hommes de la vie ordinaire exerçant toutes sortes de métiers qui sont devenus des héros malgré eux.



Le contexte

En 1911, les troupes françaises débarquent sur le sol marocain car la communauté internationale reconnaît à la France son ascendant sur le Marc, ce qui est vécu comme un camouflet infligé à la diplomatie allemande.

Déjà en ces temps-là, la guerre entre les deux pays manque d’éclater. En 1912 il existe une forte tension venue des pays des Balkans  qui s’affranchissent de la présence de l’empire Ottoman. Ces pays, dont la Serbie, désapprouvent l’attitude de l’archiduc François-Ferdinand, héritier du trône Autriche-Hongrie, de créer auprès des Autrichiens et des Hongrois une nouvelle force dite « slave ».

Le 28 juin 1914 l’archiduc François-Ferdinand est assassiné à Sarajevo par Gavrilo Princip, un jeune activiste serbe.

Le 28 juillet 1914, l’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie.

Le 2 aout 1914, les Allemands envahissent la Belgique qui est neutre.

Le 3 aout 1914, l’Allemagne déclare la guerre à la France.

Le 4 aout 1914, L’Angleterre déclare la guerre à l’Allemagne.

À partir de ces jours, la France et l’Allemagne seront les chefs de camp. Et le duel de ces deux puissants sera le centre de la bataille.

Pour 1 homme assassiné, plus de 10 millions d’hommes et 20 millions de blessés devront payer.

Ils étaient nos hommes
France, 2019
Couleur, Noir et blanc – 10 minutes
Production et Scénario : Ségolène Point
Texte : Jean-Pierre Guéno d’après Paroles de poilus
Photo, Montage et Réalisation : Christian Baudu
Narratrice : Ségolène Point.

© 2019 Ségolène Point - Notamots